Le FMI s'attend à ce que la croissance atteigne 1,5% pour 2019 au Royaume-Uni. Ses prévisions sont fondées sur l'obtention d'un accord de divorce avec l'Union européenne d'ici la fin de 2018.
 

Un Brexit sans accord "entraînerait des coûts importants" pour l'économie britannique et il est donc "crucial" que Londres s'entende avec Bruxelles sur leur future relation selon le Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport annuel sur le Royaume-Uni.

Votre opinion

Postez un commentaire