Laurent Berger
 

Le secrétaire général de la CFDT a demandé à ce que le gouvernement dise "très vite" dans quelles "conditions" va s'organiser le grand débat national. Il a indiqué que la CFDT allait tout au long du processus construire ses propres propositions, qui seront présentées à la fin.  

Votre opinion

Postez un commentaire