BFM Business

La CFDT reste le premier syndicat du privé devant la CGT qui recule

La CFDT a amorcé un début de sortie de crise à la SNCF.

La CFDT a amorcé un début de sortie de crise à la SNCF. - Miguel Medina - AFP

Devenu le premier syndicat français en 2017, la CFDT conforte son avance dans la dernière mesure d'audience des organisations syndicales face à la CGT qui recule sensiblement.

La CFDT a conforté sa place de premier syndicat du privé, avec 26,77% des suffrages, en légère hausse (+0,38 point), devant la CGT qui recule assez fortement (22,96%, -1,89 point), selon des chiffres publiés par la Direction générale du Travail (DGT) mercredi.

Force ouvrière, troisième, reste quasi stable, à 15,24% (-0,36), devant la CFE-CGC (11,92%, +1,23), et la CFTC (9,50%, +0,02). Ces résultats sont issus de la compilation des résultats aux élections professionnelles sur la période 2017-2020.

Depuis la réforme de la représentativité syndicale en 2008, cette audience est calculée tous les quatre ans en additionnant les suffrages recueillis par les syndicats lors des élections professionnelles (CSE) organisées dans les entreprises d'au moins 11 salariés, lors des élections aux chambres départementales d'agriculture et dans les très petites entreprises (TPE).

Les syndicats représentatifs, recueillant plus de 8% des suffrages, peuvent négocier des accords, désigner des conseillers aux prud'hommes, percevoir des subventions.

C'est en mars 2017 que la CFDT avait créé l'événement, devenant le premier syndicat dans le secteur privé, avec 26,39% des voix selon les résultats définitifs, devant la CGT (24,85%), FO (15,60%), la CFE-CGC (10,69%) et la CFTC (9,48%).

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi avec AFP Journaliste BFM Éco