L'État gardera la gestion des trains Intercités, bien qu'épinglée par la Cour des comptes
 

L'Etat va continuer à soutenir les "trains d'équilibre du territoire" (TET, Intercités et trains de nuit) quand bien même la Cour des comptes lui conseille de se désengager totalement de leur gestion, a affirmé ce jeudi la ministre des Transports Élisabeth Borne.  

Votre opinion

Postez un commentaire