L'État gardera la gestion des trains Intercités, bien qu'épinglée par la Cour des comptes

L'État gardera la gestion des trains Intercités, bien qu'épinglée par la Cour des comptes
 

L'Etat va continuer à soutenir les "trains d'équilibre du territoire" (TET, Intercités et trains de nuit) quand bien même la Cour des comptes lui conseille de se désengager totalement de leur gestion, a affirmé ce jeudi la ministre des Transports Élisabeth Borne.  

Votre opinion

Postez un commentaire