BFM Business

L’aide à la conduite pour une meilleure productivité

-

- - -

"Quels sont les freins à la productivité quotidienne de votre entreprise ? Si les e- mails, la réunionnite aiguë et la procrastination en font partie, avez-vous pensé à votre flotte automobile ? Parce qu'elle est un poste de dépenses particulièrement important, après les salaires et les locaux, réfléchir à de nouveaux leviers de productivité est indispensable. L'aide à la conduite en est un à ne pas négliger."

Contenu BFM Business Partenaire

Pour vos collaborateurs

Qu'ils conduisent toute la journée ou seulement pour se rendre à des rendez-vous, vos collaborateurs doivent gérer les caprices de la route. Les embouteillages représentent à eux seuls plus de 23 heures perdues dans l’année ! Les routes barrées, les rétrécissements de la voie, la visibilité réduite, les conditions météo en général, etc., soit autant d’autres raisons de prendre du retard. Un délai qui se répercute sur vos livraisons, sur vos clients et, par conséquent, sur toute la productivité de l'entreprise.

Trouver des remèdes pour éviter les retards, les accidents sur la route, est une évidence. Pour autant, certaines solutions ne sont pas encore un réflexe dans toutes les entreprises. Alors que les assistants d’aide à la conduite Coyote sont un vecteur d'informations sûres. Opter pour ce service efficace afin de contrer les vicissitudes de la route permet à vos collaborateurs d'avoir un copilote et d'être ainsi plus sereins.

Ils roulent dès lors plus en sécurité, sont plus attentifs en fonction des conditions de circulation. Alertés en temps réel sur les dangers, les limitations de vitesse qui changent constamment et les conditions générales de circulation : ils anticipent leur conduite. Ils peuvent dès lors modifier à temps leur itinéraire ou prévenir leurs clients et leur entreprise. Avec un assistant d'aide à la conduite éprouvé, chaque conducteur redevient maître de ses trajets.

Vos collaborateurs sont aussi en mesure de conserver leur outil de travail... et leur permis de conduire. Cela est d’autant plus important que, depuis la loi de modernisation de la justice du 21ème siècle (loi n°2016-1547), les entreprises ont aujourd’hui l’obligation de communiquer le nom des conducteurs en infraction. De plus, un employé sans permis de conduire est bien souvent un employé qui risque de perdre son travail. Pour la santé de l’entreprise et le bien-être de vos collaborateurs, l’assistant d’aide à la conduite est donc loin d’être un simple accessoire. C’est un outil essentiel.

Pour votre entreprise

La perte de temps sur la route, les accidents, les contraventions entraînent un effet papillon sur toute la chaîne de productivité. La satisfaction de vos clients est alors impactée. Les accidents immobilisent les véhicules et les amendes génèrent des pertes et du temps de travail en plus.

Ainsi, une flotte de 200 véhicules émet en moyenne 50 contraventions par mois. Sachant qu’il faut environ 10 minutes par employé pour traiter une amende, on estime que leur gestion entraîne 14 jours de travail par an1. Diminuer ce ratio permet un gain de temps, alloué à d’autres priorités, et un gain d’argent.

De plus, dans la gestion de flotte, les montants se calculent sur la base du TCO (Total Cost of ownership) qui comprend à la fois l’achat ou la location du véhicule, l’entretien courant, etc. La partie TCO conducteur représente à elle seule 20 à 30% du TCO total. Soit un poste de dépenses très important qu’il est possible de diminuer avec un assistant d’aide à la conduite.

Beaucoup moins de retards par une optimisation des trajets, une baisse significative des contraventions, moins de formalités administratives : en optant pour un assistant d’aide à la conduite, vous travaillez dans un climat social plus serein et gagnez en efficacité et réactivité. Vos collaborateurs et vos clients ne pourront que vous en remercier. Avec les assistants d’aide à la conduite, c’est toute l’entreprise qui y gagne et de façon rapide.

1 Étude LeasePlan

En partenariat avec Coyote Business