BFM Business

Joseph Stiglitz à l'honneur dans la librairie de l'éco

-

- - -

Le célèbre prix Nobel d'Economie sera l'invité de l'émission ce vendredi à 22h où il reviendra sur le creusement des inégalités, à l'occasion de la sortie de son livre "La grande facture".

Le coup d'envoi est donné pour la saison 2 de la librairie de l'éco, c’est parti ! Une saison qui commence avec une ambition intacte : donner envie de lire des livres d’économie, des livres sur l’économie ou des livres autour de l’économie.

La première partie de l’émission sera consacrée comme de coutume aux auteurs. En l’occurrence un auteur prestigieux : Joseph Stiglitz, l’économiste vivant le plus célèbre du monde, et un des plus écoutés. Prix Nobel d’économie en 2001, il fut aussi chef des conseillers économiques de Bill Clinton et chef économiste de la banque mondiale. Il publie aujourd’hui La grande facture, compilation des articles écrits au fil des mois pour analyser la crise de 2008 et sa conséquence majeure : le creusement des inégalités.

Puis dans la deuxième partie de l’émission, nos deux critiques Christian Chavagneux et Jean-Marc Daniel livreront leurs coups de cœur et leurs coups de gueule.

Les livres dont ils ont choisi de débattre cette semaine sont School Business d'Arnaud Parienty, éditions La Découverte et Mythologies, de Roland Barthes, collection Points Gallimard.

Enfin nous clôturerons l’émission avec nos chroniqueurs. Stéphanie Coleau, notre bibliothécaire, qui présentera son "livre d’avant": Pétrole: la fête est finie!, Richard Heinberg, collection résistances.

Et puis notre globe-trotter Benaouda Abdeddaim nous présentera sa sélections d’ouvrages étrangers. Le premier, Psychologie de l’immigration clandestine : la sécurité et les dimensions humanitaires est écrit par Khaled Ibrahim Hassan Kurdi.

Ce chercheur saoudien travaille sur tous les aspects de la migration clandestine : du "business" à la psychologie.

Deuxième livre: Le commerce à la frontière entre la Colombie et le Venezuela : de l’échange à un conflit social de Jhon Antuny, Pabon Leon et Apuntes Cenes.

Ces trois universitaires colombiens montrent comment les tensions à la frontière avec le Venezuela nuit aux affaires, dans une région pourtant très intégrée.

Dernier livre: La Malaisie peut lutter pour des projets AIBB, de Yong Hee Kong. Le sujet: la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (portée par les Chinois) intéresse beaucoup la Malaisie, qui a une longue et fructueuse expérience des partenariats public-privé.

La rédaction