BFM Business

Paris, deuxième ville la plus chère au monde pour les expatriés

S'acheter des vêtements ou se divertir revient plus cher à Paris que dans les autres villes étudiées.

S'acheter des vêtements ou se divertir revient plus cher à Paris que dans les autres villes étudiées. - -

La capitale française talonne Singapour dans un classement publié ce mardi 4 mars. Le coût élevé de la vie pour les expatriés s'explique par l'inflation et la force de la monnaie.

Pour faire des économies, mieux vaut s'installer à Genève ou à Oslo qu'à Paris. Selon un classement établi par The Economist Intelligence, et publié ce mardi 4 mars, la capitale française est la deuxième ville la plus chère du monde pour les expatriés.

Cet indice, publié tous les ans, passe en revue les prix de plusieurs dépenses, du coût du pain à celui de l'immobilier, dans 131 villes, et les compare ensuite à ceux de New York. L'étude prend également en compte les taux de change par rapport au dollar.

L'euro fort fait remonter Paris

La position de Paris, alors que la ville n'était que huitième l'année dernière, s'explique en grande partie par la force actuelle de l'euro. La différence de prix entre la ville-lumière et ses rivales n'est pas flagrante dans une catégorie en particulier.

Mais dans sept catégories sur dix, les prix sont plus chers à Paris que dans le reste du monde. La situation se retrouve dans le reste du Vieux Continent: dans l'ensemble, les villes européennes ont rattrapé les asiatiques cette année.

Tokyo, par exemple, qui occupait le haut du classement, est redescendue à la sixième place, à égalité avec Melbourne, Genève et Caracas. Le yen a en effet perdu 21% de sa valeur par rapport au dollar.

Singapour, trop chère pour y conduire ou s'y habiller

En revanche, Singapour a continué son ascension. Comme le souligne l'étude, la ville "a constamment grimpé au classement depuis dix ans", quand elle était dix-huitième, et "la hausse des prix y a été progressive, plutôt que spectaculaire".

Il est ainsi devenu trois fois plus cher d'avoir une voiture à Singapour qu'à New York. Les boutiques de luxe ont également investi la ville, ce qui en fait "l'endroit le plus cher au monde pour acheter des vêtements".

Joseph Sotinel