BFM Business

Les entreprises françaises ne pourront pas rester en Iran, concède Bruno Le Maire

""

A l'image de PSA, qui devrait bientôt quitter l'Iran, les entreprises tricolores subissent de plein fouet les sanctions américaines contre le pays. Au grand désarroi de Bruno Le Maire, invité de BFMTV et RMC ce mardi.

"Soyons honnêtes, elles (les entreprises françaises) ne pourront pas rester", a concédé le ministre de l'Économie. Et ce pour une raison simple: "elles ont besoin d'être payées pour les produits qu'elles livrent et fabriquent en Iran et elles ne peuvent pas être payées car il n'y a pas d'institution européenne financière souveraine et autonome".

"Notre priorité c'est de bâtir des institutions financières européennes indépendantes souveraines qui permettent des canaux de financement entre des entreprises françaises, italiennes, allemandes, espagnoles et n'importe quel autre pays de la planète car c'est à nous européens de choisir librement et souverainement avec qui nous voulons faire du commerce", a-t-il déclaré.

Y.D.