BFM Business

Le républicain Mitt Romney évoque le retour de l'étalon-or

Pour Mitt Romney, il pourrait également s'agir de faire un pas vers son ancien rival, Ron Paul

Pour Mitt Romney, il pourrait également s'agir de faire un pas vers son ancien rival, Ron Paul - -

Le camp du candidat républicain à la Maison Blanche a annnoncé, jeudi 23 août, qu'il voulait ouvrir le débat sur un possible retour à la convertibilité du dollar avec le métal précieux. Il s'agit de favoriser la stabilité des politiques monétaires.

La course à la Maison Blanche bat son plein. Le candidat républicain, Mitt Romney, a indiqué jeudi 23 août qu'il ne maintiendrait pas Ben Bernanke, dont il ne partage pas les "vues économiques", à la tête de la FED, la banque centrale américaine, s'il était élu président.

Le camp républicain a annoncé ouvrir un débat sur le retour de l'étalon-or, un sujet justement considéré comme tabou par Ben Bernanke et par l’ensemble de la sphère financière.

Cette référence monétaire internationale a disparu depuis plus de 40 ans.Les Etats-Unis ont, en effet, abandonné la convertibilité du dollar en or, le 15 août 1971.

Un véritable coup de tonnerre ! Jusque-là l’or était un étalon monétaire depuis l’antiquité. Chaque billet et chaque pièce fabriquée pouvait être converti en une certaine quantité d'or et réciproquement. Mais en 1971, les Etats Unis, confrontés à des déficits extérieurs très importants, avaient de plus en plus de mal à effectuer cette conversion.

Certaines voix considèrent que cet abandon de l’étalon-or pourrait être à l’origine du début de la crise monétaire permanente qui s'observe depuis lors. La convertibilité avec le métal précieux présente un avantage majeur : elle oblige les pays à beaucoup plus de rigueur dans leur gestion. Il deviendrait, par exemple, plus compliqué d'imprimer de la monnaie sans limite.

Un enjeu également politique

Mais, surtout, les débats autour de cette mesure pourraient revêtir une dimension politique. Les discussions concernant l'étalon-or sont inscrites à l'agenda de la Convention du Parti républicain, qui commencera le 27 août prochain. Ron Paul, un des principaux anciens rivaux de Mitt Romney à l'investiture républicaine, y sera présent et il est un ardent défenseur du retour à l'étalon-or.

Il pourrait donc s'agir, pour les alliés de Mitt Romney, de faire un signe vers son camp sans forcément adopter la mesure. Ils joueraient ainsi la carte du rassemblement en vue du duel avec Barack Obama.

Ronald Reagan avait déjà proposé cette idée

En janvier dernier, Mitt Romney avait déjà laissé entendre qu'il pourrait se pencher sur le retour à l'étalon-or. "Je serai ravi d'examiner les idées qui pourraient nous permettre de bénéficier de davantage de stabilité pour notre devise et nos politiques monétaires", avait-il déclaré à la chaîne d'information américaine CNBC.

Cette idée n’est, par ailleurs, pas nouvelle : en 1981, le président républicain Ronald Reagan avait déjà proposé de revenir à l’étalon-or. Mais son parti avait finalement décidé de ne pas revenir en arrière.

Jean-Baptiste Huet et BFMbusiness.com