BFM Business

Le PIB mondial pourrait baisser de 1 point en 2020, selon Jean-Hervé Lorenzi

Invité sur BFM Business, Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, estime que si l'épidémie cesse au bout de deux trimestres, la Chine, à elle seule, verra son PIB amputé de 2 points.

"C'est à l'évidence une crise économique très délicate, en tous cas une situation économique très délicate à gérer, dont l'ampleur est évidemment beaucoup plus importante que ce que l'on avait imaginé au début".

>>> Téléchargez l’application BFM Business pour ne rien rater de l’actualité économique et financière

Invité dans l'émission 12H L'Heure H ce jeudi, Jean-Hervé Lorenzi, estime que la situation exceptionnelle que connaît le monde face au nouveau coronavirus n'empêche pas d'appréhender précisément ses conséquences sur l'économie.

Si l'épidémie ne dure que deux trimestres

"Si on considère que l'on évoque une crise sanitaire qui dure deux trimestres (...) on peut raisonnablement penser que la croissance chinoise va baisser de deux points pendant cette période." Or souligne l'économiste, la Chine –représente 20% du PIB mondial." En ajoutant les effets sur les autres pays, Jean-Hervé Lorenzi estime que l'impact ira de 0,5 à 1 point: "C'est énorme et c'est dans une hypothèse où cette pandémie ne se répand pas au-delà des deux premiers trimestres", pointe l'économiste.

JCH