BFM Business

La France dit "non" au Tafta à ce stade, selon Hollande

François Hollande a réaffirmé la position de la France sur le Tafta.

François Hollande a réaffirmé la position de la France sur le Tafta. - Stéphane de Sakutin - AFP

"Le chef de l'État a indiqué mardi que l'état actuel des discussions entre Américains et Européens n'était pas satisfaisant pour la France. "

Emboîtant le pas à son secrétaire d'État au Commerce extérieur Matthias Fekl, François Hollande a - un peu plus - fait monter la pression concernant le Tafta (ou TTIP, ou traité transatlantique).

"Jamais nous n'accepterons la mise en cause des principes essentiels pour notre agriculture, notre culture, pour la réciprocité pour l'accès aux marchés publics", a ainsi déclaré le chef de l'État en clôture du colloque "La gauche au pouvoir", à Paris, à l'occasion du 80e anniversaire du Front populaire.

"Nous avons posé des principes"

"Nous avons posé des principes dans le cadre des négociations commerciales internationales. Je pense aux normes sanitaires, alimentaires, sociales, culturelles, environnementales", a-t-il dit.

"Voilà pourquoi, à ce stade, la France dit non dans l'étape que nous connaissons des négociations commerciales internationales", a lancé le président de la République sous les applaudissements des participants à ce colloque organisé par la Fondation Jean-Jaurès.