BFM Business

Hollande: le G8 doit permettre "des avancées" "contre l'évasion fiscale"

François Hollande livre ses attentes sur le G8.

François Hollande livre ses attentes sur le G8. - -

Le président de la République a fait part de ses attentes quant au sommet des chefs d'Etat du G8, dans une tribune publiée sur le Huffington Post, ce vendredi 14 juin. Il veut également que les grands argentiers du Monde envoient un message fort sur la croissance".

A quelques jours du coup d'envoi du G8, lundi 17 et mardi 18 juin, François Hollande livre ses attentes. Dans une tribune publiée sur le Huffington Post, ce vendredi 14 juin, le président de la République affirme que "la France veut des avancées sur la lutte contre l'évasion et la fraude fiscales et contre les paradis fiscaux".

Selon lui, "il est grand temps de passer à la règle de l'échange automatique d'informations entre administrations fiscales. Nous devons parvenir à un véritable 'mieux-disant' règlementaire dans la lutte contre le blanchiment et les flux illicites de capitaux".

"Un message fort sur la croissance"

François Hollande souhaite également que le sommet réunissant les ministres des grands argentiers du monde mette le cap sur la croissance.

"Je souhaite que le G8 adresse au monde un message fort sur la croissance et l'emploi", écrit le président français ajoutant que "les perspectives économiques demeurent incertaines et que le chômage atteint des niveaux intolérables en particulier chez les jeunes, nous devons mettre les politiques économiques au service de la croissance et de l'emploi". "Nous le ferons avec sérieux et ambition, en restaurant notre crédibilité budgétaire et en améliorant notre compétitivité", poursuit le président.

Par ailleurs, alors qu'Arnaud Montebourg a présenté, ce vendredi 14 juin, son plan destiné à favoriser les relocalisations sur le sol français, François Hollande déclare dans cette tribune que "nos économies et nos sociétés n'ont rien à gagner du protectionnisme ou, à l'inverse, d'une compétition débridée".

J.M. avec AFP