BFM Business

En 2015, le PDG d'Expedia a gagné 10 fois plus que Bernard Arnault

En 2015, le revenu de Dara Khosrowshahi, PDG d’Expedia, a atteint 94.6 millions de dollars, soit 200 fois le salaire moyen aux États-Unis. Avec 9 millions d'euros, Bernard Arnault n'est même pas le plus payé en France.

En 2015, le revenu de Dara Khosrowshahi, PDG d’Expedia, a atteint 94.6 millions de dollars, soit 200 fois le salaire moyen aux États-Unis. Avec 9 millions d'euros, Bernard Arnault n'est même pas le plus payé en France. - Scott Olson - Getty Images North America/AFP et Guillaume Souvant - AFP

"Dara Khosrowshahi est devenu l'an passé le patron d'entreprise le mieux payé des États-Unis. Sa rémunération globale -94,6 millions de dollars- a représenté dix fois celle du patron de LVMH."

Connaissez-vous Dara Khosrowshahi? Probablement pas. En Europe, la notoriété de ce quadragénaire d'origine iranienne, qui dirige Expedia depuis 2005, est très limitée. Mais aux États-Unis, il est devenu une star en s'imposant comme le patron le mieux payé du pays, en 2015. Selon une étude comparative d’Associated Press (AP), sa rémunération globale s’est élevée à 94,6 millions de dollars (84,6 millions d'euros). Fort de ses excellentes performances financières réalisées sur l'année, ses revenus ont augmenté de presque 900% par rapport à 2014.

Comparées à celle de ce dirigeant, les rémunérations des grands patrons français semblent tout à coup bien modestes. Les revenus 2015 de Bernard Arnault (LVMH) sont ainsi presque 10 fois inférieurs à ceux Dara Khosrowshahi. Et avec ses 16,8 millions d’euros, Olivier Brandicourt (Sanofi), le PDG le mieux payé en 2015 grâce à son "Golden Hello", un super bonus de bienvenue, est le seul Français dont la rémunération dépasse la moyenne des revenus engrangés par les grands patrons américains: 10,8 millions de dollars, soit 9,6 millions d'euros. 

Un salaire qui se limite à 10 fois celui des autres salariés

Mais les patrons américains ne tirent pas, loin, s'en faut, l'essentiel de leurs revenus de leur salaire mensuel. Selon l'étude menée par AP, celui atteint en moyenne 468.449 dollars, soit peu plus de 419.000 euros par an. Ce qui correspond à dix fois le salaire moyen d’un travailleur américain. En revanche, dans ce qu’on appelle le package de rémunération, l’attribution d’actions gratuites et de stocks options leur permet d'atteindre des niveaux de rémunération largement supérieurs à ceux qu'on observe dans le reste du monde.

Selon une autre étude réalisée par sept titres de la presse européenne et anglo-saxonne (Reuters, Le Monde, Bilan, Radio Canada, La Libre Belgique et Solidaridad), les dirigeants américains arrivent largement en tête en terme de revenus. Les Français se contentent de la 6ème place avec une rémunération moyenne de 4,2 millions d’euros. Les derniers sont les Espagnols dont les grands patrons gagneraient en moyenne 1,6 million d’euros.

Pascal Samama