BFM Business

Ces villes où l’on profite le mieux des espaces verts

VIDÉO - En plus de détenir des grands espaces verts, certaines villes ont l'avantage de ne pas être surpeuplées, permettant de profiter au mieux de la verdure les beaux jours.

Les beaux jours ont commencé à pointer le bout de leur nez en avril. On l’a vu, dès que le mercure grimpe, le moindre mètre carré de verdure est pris d’assaut. En ville, les habitants comme les touristes profitent des parcs et des jardins pour se relaxer au soleil. L’offre d’espaces verts varie sensiblement d’une destination à l’autre. Pour s’y retrouver, l’agence de voyage TravelBird a réalisé le Palmarès des villes les plus vertes*. Au total, 50 grandes villes parmi les plus prisées par les touristes ont été passées au crible.

410 m² d’espaces verts par personne à Reykjavik

TraverlBird propose deux classements : l’un selon la part d’espaces verts dans la superficie totale de la commune, l’autre selon le nombre de mètre carré de verdure par personne. Ces mesures permettent d’identifier les endroits où l’on a le plus d'opportunités pour profiter des parcs, jardins et autres forêts. Par exemple, à Reykjavik (Islande) et à New York (États-Unis), les espaces verts recouvrent environ 18% de la superficie de la ville (36e et 37e au classement). En revanche, à New York on y est plus serré, avec en moyenne 17 m² par personne (42e), contre 410 m² à Reykjavik, qui occupe la première place du classement.

Il faut dire que la densité de population n’a rien à voir entre les deux villes. La capitale de l’Islande compte 123.000 habitants, soit 600 au km², alors que la ville la plus peuplée des États-Unis en dénombre 8,5 millions, soit plus de 7000 habitants au km².

Marseille la grande ville la plus verte de France

Certaines villes ont le double avantage de posséder de grands espaces verts et une faible densité de population. Parmi elles, on retrouve deux capitales européennes. Prague (République tchèque) est de loin la ville la plus verte, espaces naturels et terres agricoles recouvrent 57% de la surface de la commune. Là-bas, les gens sont loin d'être les uns sur les autres, puisque chaque personne dispose de 220 m² d'espaces verts (6e). À Bratislava (Slovaquie), 41% de la ville est verte (6e) offrant 333 m² d'espaces par personne (3e). Enfin, Auckland en Nouvelle-Zélande affiche également des ratios intéressants, avec 41,5% d’espaces verts (5e) et 357 m² par personne (2e).

En France, la grande ville la plus verte est Marseille (7e avec 39%), notamment grâce à son 9e arrondissement qui abrite une partie du Parc national des Calanques. En terme de densité, la cité phocéenne offre 112 m² d’espaces verts par personne (11e), loin devant Paris (45e) et Lyon (47e).

*L'étude a sélectionné 50 villes parmi des pays de l'OCDE. Elle porte sur les espaces verts présents dans la ville intra-muros et décomposés en trois catégories: les espaces naturels (bois et forêts), ceux créés par l’homme (parcs, jardins publics, terrains de golf, ...) et les espaces agricoles (vignobles, vergers, fermes, ...). 

J.-C.C.