BFM Business

Brexit: les Britanniques "ont choisi d'être une colonie américaine" juge Enrico Letta

Invité sur le plateau de Good Morning Business, l'ancien Président du Conseil des ministres d'Italie estime qu'en sortant de l'Union européenne, le Royaume-Uni est voué à devenir une "colonie américaine" d'ici dix ans.

Y a-t-il une alternative à l'Union européenne pour les pays du vieux continent ? Pour Enrico Letta, ancien Président du Conseil des ministres d'Italie et désormais président de l’Institut Jacques Delors, une sortie ne laisse guère de choix. "S'il y avait 28 Brexit, c'est-à-dire si chaque pays européen faisait comme les Britanniques", explique-t-il sur le plateau de Good Morning Business, "à la fin (…) chacun des pays européens aurait simplement à choisir - en étant tout seul, sans l'Europe -" s'il veut être "une colonie américaine ou une colonie chinoise" assure-t-il.

"Le Royaume-Uni pense être une grande puissance sans l'Europe, ils vont être une colonie américaine dans dix ans (…) Ils ont choisi d'être une colonie américaine" tranche-t-il.

Une Europe forte

Selon lui, seule une Europe "unie" pourra s'imposer comme "une troisième puissance" mondiale, face aux deux superpuissances qui sont les Etats-Unis et la Chine. "Les valeurs européennes ont besoin d'une Europe forte qui protège, qui tient ensemble toutes ces valeurs" explique Enrico Letta.

Boris Johnson, déterminé à sortir le 31 octobre prochain, compte sur un ambitieux accord commercial avec les Etats-Unis pour éviter une catastrophe économique. Quant aux 27 pays de l'Union européenne, ils se réuniront, justement, dès aujourd'hui, pour discuter du dossier épineux du Brexit mais aussi d'un éventuel élargissement de l'Union pour y intégrer la Macédoine du Nord et l'Albanie.

Thomas Leroy