BFM Business

Innovation: la France intègre le top 10 mondial et devance les États-Unis

Emmanuel Macron au salon Viva Technology, le 15 juin 2017

Emmanuel Macron au salon Viva Technology, le 15 juin 2017 - Martin BUREAU / AFP

La France bénéficie d'une forte hausse de sa productivité mais voit le nombre de ses chercheurs dédiés aux nouvelles technologies diminuer.

C’est une première. Selon un classement annuel réalisé par Bloomberg, les États-Unis ne font plus partie du top 10 mondial en matière d’innovation et glissent de la 9e à la 11e place. La France fait le chemin inverse et passe donc de la 11e à la 9e place. Sur le podium, la Corée du Sud et la Suède restent respectivement sur la première et deuxième marche, devant Singapour qui gagne trois places.

Pour établir ce classement 2017, chaque pays s'est vu attribuer une note sur 100 par Bloomberg qui s’appuie sur sept critères: les dépenses destinées aux innovations rapportées au PIB, la valeur ajoutée manufacturière, le nombre d’entreprises travaillant dans les hautes technologies, la productivité des découvertes scientifiques, le dynamisme du secteur tertiaire, le nombre de chercheurs par rapport à la population et le nombre de brevets déposés.

Classement 2017 de l'innovation
Classement 2017 de l'innovation © Bloomberg

Forte hausse de la productivité en France

La France doit avant tout son entrée dans le top 10 à une forte augmentation de sa productivité (+4 places par rapport à 2016). L’Hexagone voit néanmoins le nombre de ses chercheurs dédiés à l’innovation diminuer (-3 places).

De leur côté, les États-Unis ont principalement été pénalisés par leur manque de dynamisme dans le secteur tertiaire, et notamment dans la formation universitaire de scientifiques et d’ingénieurs. La création de valeur ajoutée est également en baisse mais la première économie mondiale reste celui qui compte le plus d’entreprises spécialisées dans les hautes technologies.

Et la situation ne devrait pas s’améliorer outre-Atlantique d’après Robert Atkinson, président de l’Information Technology & Innovation Foundation. Ce dernier constate en effet que "d’autres nations ont réagi en menant des politiques d’innovation intelligentes et bien financées. Le tout en insistant notamment sur les initiatives de commercialisation de la technologie".

P.L