BFM Business

Il n'y a jamais eu autant de fonctionnaires en France

Le nombre d'enseignants a été stable en 2015

Le nombre d'enseignants a été stable en 2015 - Jean-Sébastien Evrard - AFP

"En 2014, le nombre de fonctionnaires a encore augmenté de 0,7% pour atteindre le chiffre de 3,818 millions, selon les données de l'Insee publiées ce mardi 22 mars. "

Voilà des chiffres que les candidats à la primaire des Républicains, soucieux de faire baisser le nombre de fonctionnaires, risquent bien de reprendre à leur compte. En 2014, le nombre de fonctionnaires a encore augmenté pour atteindre un niveau record.

De 3,818 millions, il est passé à 3,844 millions, soit une hausse de 26.000 postes, ou encore 0,7%. Ce dernier chiffre est plus élevé qu'en 2013 où les effectifs avaient alors progressé de 0,5%.

Un paradoxe

L'augmentation de 2014 est néanmoins paradoxale. En effet, il y a deux ans, le nombre de personnes entrant dans la fonction publique n'avait été que de 74.500, alors que dans le même temps 151.000 fonctionnaires sont sortis des effectifs.

La différence a beau être négative (-76.500) le nombre de fonctionnaires a pourtant augmenté. Comment expliquer ce paradoxe? "Une partie des nouveaux fonctionnaires ne sont pas des entrants mais des contractuels ou des bénéficiaires de contrats aidés qui sont devenus titulaires", explique l'Insee. L'institut de conjoncture ne considère en effet pas comme "nouvel entrant" un contractuel qui devient titulaire, par exemple.

Voilà donc pourquoi le nombre de fonctionnaires continue d'augmenter alors qu'ils sont moins nombreux à entrer directement dans la fonction publique. Il ne faut néanmoins pas remonter à très longtemps pour voir une baisse du nombre de fonctionnaires. En 2010, leurs effectifs avaient diminué de 0,1%, passant de 3,820 millions à 3,815 millions. Ils avaient encore reculé davantage en 2011 (-0,4%) pour atteindre 3,786 millions.

Hausse dans la fonction publique d'État

Dans le détail, le nombre de fonctionnaires a augmenté de 0,6% dans la fonction publique d'État (les ministères et les opérateurs) en 2014. Une première depuis plusieurs années. En effet, sur ce versant de la fonction publique, les effectifs de fonctionnaires avaient diminué de 1,9% en 2011, 0,8% en 2012 et 0,6% en 2013.

Si la hausse est restée modérée dans les hôpitaux (+0,3%), elle a en revanche atteint 1% dans les collectivités locales, ce que l'on appelle "la fonction publique territoriale". En cause notamment, explique l'Insee, la généralisation des nouveaux rythmes scolaires qui a gonflé le nombre de postes dans la filière de l'animation.

-
- © Insee

Plus globalement, les effectifs totaux de la fonction publique (fonctionnaires mais également contractuels, contrats aidés et militaires) ont augmenté de 0,7% en 2014 pour atteindre 5,640 millions de personnes.

Au niveau des ministères, le nombre de postes a globalement diminué de 0,7%. Les plus gros bénéficiaires sont la Justice (+1.500 postes soit +2%) et l'Intérieur (+2.600 postes soit +0,9%). À l'inverse, les effectifs de la Défense ont fondu de 3,8% et ceux de l''Écologie de 8,5% en raison notamment de transferts de postes vers un nouvel établissement public, le CEREMA (centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement).

Quelques chiffres

> 62% des salariés de la fonction publique sont des femmes

> 23% d'entre eux travaillent à temps partiel

> 0,2%, c'est le nombre de fonctionnaires qui quittent leur poste moins d'un an après y avoir accédé