Mis à jour le
Vinci a renoncé à récupérer l'argent dû par les automobilistes ayant passé gratuitement les péages des autoroutes qu'il exploite, à l'occasion des manifestations de "gilets jaunes".
 

Vinci renonce à demander aux automobilistes de régulariser leurs paiements pour ceux qui étaient passés gratuitement aux péages, lors des opérations "barrière ouverte" des gilets jaunes sur son réseau autoroutier.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire