Bercy
 

La condamnation d'UBS mercredi à payer 4,5 milliards d'euros à l'État français est l'exemple le plus spectaculaire des montants impressionnants que peut récupérer le fisc auprès des grandes entreprises qui le fraudent. Le plus souvent d'ailleurs via des transactions sans procès. Entre 2015 et 2017, Bercy a récupéré ainsi une trentaine de milliards d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire