× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
France Telecom
 

Au total, 167 personnes se sont constituées parties civiles dans ce procès qui doit faire le jour sur la mise en place "d'une politique d'entreprise visant à déstabiliser les salariés et à créer un climat professionnel anxiogène". "L'émotion va être présente, sourde ou violente", a prévenu la présidente du tribunal correctionnel de Paris.

Votre opinion

Postez un commentaire