Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de Ford pour la fermeture de son site de Blanquefort (Gironde), qui emploie quelque 850 personnes près de Bordeaux, a été rejeté par l'Administration.
 

Le plan de sauvegarde de l'emploi de Ford pour la fermeture de son site de Blanquefort, qui emploie quelque 850 personnes près de Bordeaux, a été rejeté lundi par l'administration. Cette décision attendue par les syndicats offre un répit au projet de rachat de l'entreprise par Punch à Strasbourg.

Votre opinion

Postez un commentaire