Theresa May, Première ministre britannique
 

Selon ces trois membres du gouvernement britannique, une sortie de l'UE sans accord le 29 mars prochain risquerait d'endommager "gravement" l'économie du pays. Ils plaident pour un report "s'il n'y a aucune avancée durant la semaine à venir". 

Votre opinion

Postez un commentaire