BFM Business

Un numéro vert mis en place pour les chefs d’entreprise en détresse psychologique

Cette intelligence artificielle du MIT détecte les penchants à la dépression

Cette intelligence artificielle du MIT détecte les penchants à la dépression - StockSnap/ Pixabay

Face à une violente crise qui touche pratiquement tous les secteurs de l'économie, Bercy a mis sur pied une cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise.

La crise du coronavirus est un drame sanitaire mais aussi économique avec des centaines de milliers de petites entreprises qui font face à un gouffre, et l'incertitude dans leur capacité à le traverser. C'est notamment le cas des restaurateurs qui n'ont aucune visibilité sur l'avenir. Si l'Etat est venu en aide aux entreprises, notamment par la mise en place du chômage partiel et des prêts garantis par l'Etat, la relance est loin d'être assurée.

Une source de stress énorme pour les chefs d'entreprises, qui peuvent désormais se tourner vers une cellule d’écoute et de soutien psychologique, mise en place ce lundi par le Ministère de l’Economie et des Finances, en s’appuyant sur l’action de l’association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et avec le soutien d’Harmonie Mutuelle, de CCI France et de CMA France.

Le numéro vert est le suivant : 0 805 65 505 0

Il permettra aux chefs d’entreprise en détresse de bénéficier d’une première écoute et d’un soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures.

"A l’issue d’un appel, pour les cas les plus préoccupants, le chef d’entreprise se verra proposer, s’il le souhaite et dans la plus stricte confidentialité, de bénéficier d’une prise en charge rapide et gratuite par un psychologue spécialement formé" indique un communiqué de Bercy. "Pour les autres cas, une réorientation sera proposée vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement."

Thomas Leroy