BFM Business

Voiture électrique: le match Renault-Volkswagen

La e-Up, au salon de l'automobile de Francfort.

La e-Up, au salon de l'automobile de Francfort. - -

Volkswagen a dévoilé au salon de Francfort, qui se termine dimanche 22 septembre, une Golf et un Up entièrement électrifiée. Des modèles avec lesquels la Zoe de Renault tient la comparaison.

Le salon automobile de Francfort ferme ses portes dimanche 22 septembre. Parmi la multitude de nouveaux modèles et de technologies, la tendance phare de cette édition 2013 reste sans conteste la voiture électrique.

Jusqu'à présent, la BlueCar de Bolloré et la Renault Zoé trustaient le marché. C'est bel et bien terminé. Après avoir regardé de haut ceux qui, les premiers, ont proposé une offre électrique, tous s'y convertissent. Et notamment des spécialistes des grosses cylindrés comme BMW Audi et Volkswagen.

Volkswagen va justement faire son entrée sur ce nouveau marché avec deux modèles: la e-Up et la e-Golf. Le constructeur a décidé d'électrifier deux de ses modèles les plus populaires. Petit bémol: on reste dans l'univers de Volkswagen, donc ce n'est pas l'originalité qui domine.

La Up plus chère que la Zoé

Mais la Up, petit véhicule citadin, dans sa version électrique, sera disponible uniquement en cinq portes. Et comme c'est le cas dans un modèle électrique, elle sera dotée d'une boite à 2 vitesses: marche avant, marche arrière, et c'est tout. Faites attention car une voiture électrique, c'est hyper nerveux. La e-Up vous permettra de coiffer au feu rouge bien des véhicules traditionnels !

La fameuse batterie a pris place sous le véhicule. Du coup, le coffre conserve la même capacité que les versions thermiques. Autre avantage compétitif: l'autonomie. Gros frein à l'achat de ce type de voitures, elle atteint ici les 160 kilomètres. Mais ce chiffre, donné par la marque, demande à être vérifié.

Au niveau du porte-monnaie en tout cas, il faut être bien armé. La version écolo de la Up sera disponible à partir de 18.950 euros. Même avec le super bonus écolo de 7.000 €, la Zoé de Renault reste beaucoup plus abordable: moins de 14.000 euros pour un véhicule pourtant plus gros.

Des options haut de gamme

Mais Volkswagen revendique cette différence de tarif. D'abord par son célèbre sloggan. C'est "Das Auto", LA voiture. L'Allemand capitalise sur son image de marque indiscutable.

En outre, chez Renault, la batterie est en location pour environ 90 euros par mois. Chez Volkswagen, elle est incluse dans le prix.

Enfin pour séduire les plus sceptiques, VW a truffé ses modèles de fonctionnalités généralement réservées aux grosses berlines. Une option plutôt originale permet ainsi de gérer la température à bord du véhicule depuis son smartphone, pour entrer dans un habitacle douillet même en plein hiver. La même application permet de vérifier le niveau d'énergie qui reste sur la batterie. De quoi aider les plus distraits à éviter la panne sèche.

Petit problème: c'est une option, payante donc. Volkswagen, grand seigneur, offre ces services connectés la première année. On ne connaît pas le coût de l'abonnement pour les années suivantes.

Mathieu Sevin