BFM Business

Sur United, ceux qui veulent payer moins cher devront voyager léger 

United Airlines appelle cette offre "Basic fares"

United Airlines appelle cette offre "Basic fares" - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

Sur ses vols domestiques, la compagnie américaine va obliger les passagers payant des billets peu chers à ne prendre qu'un seul bagage en cabine. Et s'ils voyagent à deux ils ne seront pas sûrs d'être assis l'un à côté de l'autre.

United Airlines a annoncé ce mardi la création d'une nouvelle restriction pour les passagers qui veulent profiter de ses tarifs les plus attractifs: le bagage unique. Du moins sur les vols domestiques. Certains billets ne permettront plus que de voyager avec un seul bagage à prendre impérativement avec soi en cabine, explique le transporteur dans un communiqué.

Par ailleurs, les passagers concernés se verront aussi assigner leur siège le jour même du voyage. En d'autres mots, des personnes voyageant ensemble ne sont pas certaines d'être assises côte à côte. Néanmoins, ces voyageurs continueront à bénéficier des services comme les repas gratuits.

"Basic economy fares"

Cette offre commerciale, baptisée "Basic economy fares" (tarifs économiques de base), entrera en vigueur en 2017 et est destinée à rivaliser avec les compagnies low-cost américaines Spirit Airlines, JetBlue, Frontier Airlines ou encore SouthWest qui prennent des parts de marché aux grandes compagnies aériennes sur les lignes intérieures aux États-Unis.

Elle est lancée après que Delta Air Lines a annoncé une initiative quasi similaire portant sur des billets low-cost dont la spécificité est que les voyageurs ne peuvent pas modifier leur itinéraire ni choisir leur siège.

Report de livraisons

United Airlines va également différer la livraison d'une soixantaine d'avions Boeing qu'elle devait réceptionner dans les deux prochaines années pour économiser 1,6 milliard de dollars. La compagnie va en effet convertir une commande nette de 65 737-700 en 61 737 MAX, la version remotorisée du monocouloir 737, dont il ne donne pas de date de livraison et en quatre appareils 737-800 qui seront, eux, réceptionnés en 2017.

United va acheter en parallèle 24 avions Embraer 175 qu'il prévoyait au départ de prendre en leasing.

Toutes ces mesures vont lui permettre de doper ses bénéfices de 4,8 milliards de dollars d'ici 2020, affirme la compagnie aérienne qui compte le milliardaire américain Warren Buffett comme nouvel actionnaire. Warren Buffett a acquis récemment pour 237 millions de dollars de titres de l'entreprise. La Bourse apprécie la mesure. À Wall Street, l'action gagnait 3,27% à 65 dollars dans les échanges électroniques peu avant l'ouverture de la séance.

J.M. avec AFP