BFM Business

SNCF : un câble sectionné retarde 60.000 voyageurs

BFM Business
Le sectionnement d'un câble sur la ligne à grande vitesse Paris-Lyon a entraîné ce jeudi d'importants retards pour 60.000 voyageurs entre Paris et le Sud-est. Le trafic est revenu à la normale dans l’après-midi.

Le câble coupé a pu être réparé plus vite que prévu. Des retards de rames perduraient mais ils devaient se résorber en fin d'après-midi, a précisé la SNCF. Quasiment tous les TGV du Sud-est et une partie des TGV Rhin-Rhône ont été touchés dans la matinée par des retards d'une heure à une heure trente.

Jusqu'à trois heures de retard sur la ligne Paris-Lyon

Les perturbations ont débuté mercredi peu après 20H00, lorsque les systèmes automatiques de sécurité, détectant une anomalie, ont bloqué les trains à environ 90 km au sud de Paris. Un TGV en direction de Lyon, parti peu avant 20H00 de Paris, a subi près de trois heures de retard.

"Un acte de malveillance très grave, de sabotage"

Un câble en cuivre enterré à environ 30 centimètres de profondeur, servant à alimenter la signalisation sur une portion importante de la ligne à grande vitesse, avait été coupé à Cuy, près de Sens. Les voleurs "sont venus avec un gros outillage", franchissant les clôtures entourant les voies avant de s'attaquer au câble, a déclaré Jean-Christophe Archambault, directeur de l'axe TGV Sud-Est, lors d'une conférence de presse à Lyon, dénonçant "un acte de malveillance très grave, de sabotage".

Mariam Pirzadeh et Kelly Laffin et Thibault Dupont avec AFP