BFM Business

SNCF : la grève aura-t-elle lieu dimanche ?

-

- - -

La direction de la SNCF a fait des concessions qui ont permis d’éviter la grève de vendredi. Mais les syndicats maintiennent leur préavis pour dimanche.

Alors que l'Education Nationale est en grève ce jeudi, une autre grève se profile pour les Français : celle à la SNCF, qui pourrait avoir le lieu ce dimanche. Une première grève était prévue dès vendredi à l'appel de la FGAAC et de la CFTC, mais après des négociations avec la direction, ce mouvement a été annulé.

La direction de la SNCF négocie également avec la CGT et FO qui appellent eux à un mouvement dimanche. Hier, la direction de la SNCF a décidé de suspendre la réforme du fret, au cœur du litige, pour plusieurs mois. Cependant, la CGT et FO maintiennent leur appel à la grève malgré cette décision. Didier Le Reste, secrétaire fédéral de la CGT Cheminots, s'en explique : « Nous sommes encore dans un round de négociations, puisqu'il y a un certain nombre de questions tournant autour des conditions de travail et de sécurité qui sont en jeu. Cela dit, grâce à l'environnement revendicatif que nous avons créé, la décision a été prise de retirer les instruments qui devaient mettre en œuvre la déréglementation du travail. Donc, c'est un premier acquis important ». En clair, la CGT souhaite maintenir ce préavis pour l'instant pour pouvoir peser sur les négociations.

Une pression de Bussereau ?

Cette décision de report de la réforme par la direction de la SNCF pourrait avoir été directement exigée par le ministère des Transports. C'est ce que pense Lionel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes : « On peut penser que Mr Bussereau lui-même, ou en tout cas ceux qui l'entourent, ont eu un dialogue avec la direction de la SNCF pour que tout soit bien regardé au plus près et qu'on explore au maximum les possibilités de dialogue, plus qu'un affrontement stérile qui pénalise ceux qui ont besoin du service public. Incontestablement, ça aurait été une semaine vraiment redoutable pour nos concitoyens : la grève d'Air France dernièrement, les enseignants... Tout ça se télescopait, et tout ce qui permet d'éviter des affrontements stériles est à prendre ».

La rédaction et Yann Abback