BFM Business

SNCF: l'augmentation annoncée des tarifs fait grincer des dents

Les usagers des transports en commun estiment déjà payer cher leurs trajets.

Les usagers des transports en commun estiment déjà payer cher leurs trajets. - -

La TVA sur les transports collectifs va être augmentée au 1er janvier. Avant même sa répercussion sur les tarifs, les habitués des TER, RER, ou autre Transilien sont tous d’accord pour dire que le billet est déjà bien trop cher par rapport à la qualité du service.

Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, a été clair : il va répercuter la hausse de 3 points de la TVA sur les transports, prévue pour le 1er janvier 2014, sur les prix des billets. Une nouvelle forcément mal accueillie du côté des usagers.

Avant même cette hausse, les habitués des TER, RER, ou autre Transilien estime qu'ils payent leur transport trop cher par rapport à la qualité de service.

"C'est la contepartie du billet qui est gênante. Voyez ce matin j'ai mis 45 minutes au lieu de 30 minutes" s'énerve un voyageur. Un autre " c'est très, très cher sachant que c'est un service qui n'est pas fiable à 100%. J'ai été bloqué encore 15 minutes en gare".

Une grève du paiement ?

Les associations d’usagers appellent le gouvernement à exempter les transports collectifs de cette augmentation, sous peine de représailles certaines de la part des voyageurs.

"Cela peut être un simple refus de montrer son ticket ou son abonnement au contrôleur. Mais cela peut aller plus loin. Cela peut aller jusqu'à une grève du paiement. Rien n'est exclu dans la mesure où la patience des usagers est à bout ", explique Jean-Claude Delarue, de l'association SOS usagers.

L'augmentation de la TVA, qui doit passer de 7 à 10% pour les transports, doit servir à financer le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), accordé aux entreprises afin de relancer la croissance.

BFMbusiness et Julie Guillot et Catleen Bonin (vidéo)