BFM Business

RER D: trafic très perturbé après l'agression d'un conducteur

Les prévisions du trafic ce vendredi sur le RER D.

Les prévisions du trafic ce vendredi sur le RER D. - BFMTV

Le RER D et la ligne R du Transilien sont fortement impactés ce vendredi. Les conducteurs exercent leur droit de retrait à la suite de l'agression de l'un d'eux mercredi.

Les usagers du RER D et de la ligne R du Transilien risquent d'être impactés dans leurs voyages ce vendredi. Les syndicats appellent les conducteurs à exercer massivement leur droit de retrait, après l'agression de l'un de leurs collègues mercredi soir. Le quadragénaire s'est fait passer à tabac par deux jeunes en gare de Corbeil-Essonnes, et s'est vu administrer six jours d'ITT. 

Les deux agresseurs, identifiés et interpellés, doivent être présentés à un juge en comparution immédiate dans la journée, au tribunal d'Evry.

Un train sur 2 est prévu au nord de la ligne D entre Châtelet et Orry-la-Ville, 1 train sur 4 entre Corbeil et Paris Gare de Lyon via Evry-Courcouronnes, et 1 train sur 4 entre Melun et Paris Gare de Lyon via Combs-la-Ville.

Aucun train n'est prévu entre Châtelet et Gare de Lyon, Melun et Corbeil-Essonnes, Corbeil-Essonnes et Malesherbes, et Corbeil-Essonnes et Juvisy.

"Manque chronique de moyens humains"

Les syndicats appelant au droit de retrait par solidarité avec leur collègue agressé rapportent "un manque chronique de moyens humains et matériels nécessaires pour assurer une sécurité maximale des usagers et des cheminots dans les gares et les trains".

Et la CGT Traction Paris Sud-Est de dénoncer notamment dans un tract l'absence de "recrutement supplémentaire" depuis la mise en place de l'état d'urgence, et l'absence de "formation dispensée aux agents sur la gestion d'accidents graves, le signalement d'explosifs ou de comportements suspects, la gestion de mouvements de panique".

Alexandra Gonzalez