BFM Business

Qui est ce nouveau vice-président de Ford d'à peine 34 ans?

Après Apple, Nike ou encore Burberry, Musa Tariq, un Britannique de 34 ans, va tenter de donner un coup de jeune à la marque Ford.

Après Apple, Nike ou encore Burberry, Musa Tariq, un Britannique de 34 ans, va tenter de donner un coup de jeune à la marque Ford. - Montage BFM Business

Après Burberry, Nike et Apple, ce Britannique de 34 ans, spécialiste du marketing sur les réseaux sociaux aura la charge de muscler la notoriété mondiale du constructeur automobile américain.

Ford veut se donner une image cool. Et pour s'en assurer, le constructeur américain vient de recruter un vice-président issu de la génération Y, ou digital native comme disent les Anglo-saxons. À 34 ans, Musa Tariq aura en effet en charge la notoriété de la marque au niveau mondial. Un poste de vice-président spécialement créé pour lui.

"Nous avons l’opportunité d'entrer en contact avec des consommateurs toujours plus nombreux qui n’avaient peut-être pas choisi Ford auparavant, par le biais d’un marketing et d’une communication plus pertinents, explique Mark Fields, le PDG de Ford. Or Musa est un véritable expert de la transformation des marques et il a hâte de relever ce challenge."

Ford, une marque considérée comme familiale, souhaite donc s'adresser à une nouvelle catégorie de clients, plus jeunes et adeptes d'internet. D'où l'intérêt pour Musa Tariq. Le jeune Britannique occupait jusqu'à présent le poste de directeur marketing digital de la division "retail" au sein d'Apple. Recruté en août 2014 par Angela Ahrendts, la patronne des Apple Stores et accessoirement plus gros salaire chez Apple, il a notamment contribué à refaçonner les magasins du groupe américain avec un nouveau concept

Son premier gros coup chez Burberry

Angela Ahrendts, qui l'avait à l'époque débauché chez Nike, l'avait connu chez Burberry. Les deux avaient travaillé ensemble au sein de la marque de luxe britannique Burberry. Elle comme PDG, lui comme responsable du marketing digital. Et c'est à ce poste que ce diplômé de la London School of Economics and Political Science se fera remarquer. Son concept de Tweetwalk lancé en 2011 (diffuser en exclusivité sur Twitter les nouveaux modèles Burberry avant le défilé) avait permis à l'époque de renforcer la notoriété de la marque sur les réseaux sociaux. 

Voilà le genre d'opération qui plaît particulièrement à Ford, qui veut renforcer sa marque sur le web. Une marque branchée, comme en témoigne le lancement en 2016 de la nouvelle Ford GT, une supercar aux performances dignes des Ferrari et seulement produite à 500 exemplaires. Un véhicule qui est par ailleurs aligné en 2016 aux 24 heures du Mans. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco