BFM Business

PSA: une majorité de syndicats approuvent les ajustements d'effectifs pour 2017

-

- - Sébastien Bozon - AFP

""

Les élus du comité central d'entreprise de PSA se sont majoritairement déclarés favorables mardi aux ajustements d'effectifs envisagés en 2017 par le constructeur automobile, seule la CGT s'étant prononcée contre, a appris l'AFP de sources syndicales.

Des départs volontaires et des mobilités internes sont prévus pour la quatrième année consécutive. Ces mesures sont inscrites dans l'accord social 2017-2019 signé cet été par les syndicats FO, CFE-CGC, CFDT, CFTC et SIA.

Cinq syndicats signataires

Les cinq signataires de ce Nouvel Élan pour la Croissance (NEC) ont tous émis un avis favorable au projet d'adaptation des effectifs pour 2017, présenté en octobre par la direction.

PSA mise sur "au moins" 1.025 mobilités externes sécurisées (projets vers un autre employeur, congés de reclassement ou de transition professionnelle...), 983 congés séniors (dispenses d'activité rémunérées à 70% ou 75%) et environ 125 congés "longue durée".

Seule la CGT, deuxième syndicat, a voté contre "ce 4e plan de 2.133 suppressions d'emplois sous forme de pré-retraite et de départs de moins en moins volontaires", jugeant le projet "totalement injustifié" alors que "tous les voyants financiers sont au vert".

Le bout du tunnel

Il s'inscrit "en net retrait par rapport aux années précédentes", ce qui "laisse entrevoir la fin des opérations de réorganisation de l'entreprise", a pour sa part réagi la CFE-CGC.

Signataires, la CFTC et la CFDT ont cependant émis quelques réserves. La première a regretté la réduction du congé senior de 5 à 3 ans sur le site de Poissy (Yvelines), à compter de l'été 2017. La seconde a "tiré la sonnette d'alarme sur les conditions de travail qui se dégradent suite aux départs".

La direction a de son côté mis en avant les objectifs de recrutement fixés. "Nous avons confirmé aujourd'hui (mardi) les nouveaux engagements du NEC: intégrer 6.000 emplois jeunes et recruter 1.000 CDI d'ici 2019", a dit le DRH Xavier Chéreau. "Notre ambition est d'écrire l'avenir industriel du Groupe en France où PSA a déjà 17 usines, 70% de ses effectifs, produit chaque année 1 million de voiture et contribue à l'excédent commercial du pays pour 5,3 milliards d'euros", a-t-il ajouté.

Le constructeur compte 57.000 salariés dans sa branche automobile en France.

J.M. avec AFP