BFM Business

PSA Sochaux annule ses portes ouvertes suite à l’état d’urgence

Un parcours de 10 kilomètres au sein des 200 hectares du site était prévu, mais les portes resteront closes.

Un parcours de 10 kilomètres au sein des 200 hectares du site était prévu, mais les portes resteront closes. - AFP - Sebastien Bozon

La direction de l'usine du constructeur automobile évoque une décision prise avec une "profonde tristesse mais réalisme".

La manifestation "À vélo au pays des autos" n’aura pas lieu cette année à l’usine PSA de Sochaux. Face aux exigences de mesures sécuritaires, la direction de la plus importante usine du groupe automobile en France a décidé de l’annuler. La manifestation devait permettre aux curieux de parcourir librement à vélo le site, y compris ses ateliers, le dimanche 18 septembre. Mais la direction estime ne pouvoir mettre en place les mesures de sécurité imposées par l'état d'urgence.

Celles-ci, et notamment la fouille systématique des visiteurs à l'entrée, sont "impossibles à concilier avec l'esprit" de la manifestation, a expliqué à l'AFP le porte-parole du site automobile du Doubs. Prise avec "profonde tristesse mais réalisme", la décision n'est pas motivée par un risque d'attentat qui aurait pesé spécifiquement sur l'usine, a-t-on précisé.

Un site de 200 hectares

Cette manifestation devait permettre au public d'aller et venir librement dans l'usine. "Cette journée est une sorte de portes ouvertes sur un parcours de 10 kilomètres au sein des 200 hectares du site, on ne peut sécuriser une telle surface", a ajouté le porte-parole.

En outre, la direction a évoqué des problèmes d'engorgement que pourrait causer le filtrage du public: lors de la dernière édition, les entrées s'étaient succédé sans discontinuer pendant 25 minutes à l'ouverture, a relevé le porte-parole. La dernière édition de la manifestation avait attiré 10.000 participants il y a quatre ans.

A.R. avec AFP