BFM Business

Normandie: Une route littorale en sursis en raison du recul d'une falaise

BFM Business

En raison du recul d'une falaise, une portion de route littorale, près de Dieppe (Seine-Maritime) va disparaître et sera interdite dès le 1er janvier aux poids-lourds et aux bus scolaires, a annoncé mardi la sous-préfecture de Dieppe.

Cette portion de la route D75, dite route de Pourville, du nom d'un hameau tout proche, va s'écrouler dans quelques années.

Cette route longue de 2 km ne se trouve plus qu'à 13 mètres d'une falaise qui ne cesse de reculer sous l'effet de l'érosion. Or, à moins de 10 mètres, toute circulation doit être interdite.

La sous-préfète Martine Laquièze a estimé devant la presse que dans trois ans la route sera totalement fermée à la circulation automobile, mais aussi aux cyclistes et aux piétons.

Dans un premier temps, dès le 1er janvier, la route en sursis sera interdite aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes et aux bus scolaires.

Le dernier éboulement important de la falaise date d'il y a tout juste un an. Pendant une nuit, 40 000 m3 de roches étaient tombés dans la mer et sur la plage en contrebas.

Les occupants d'un bungalow avaient dû quitter leur habitation, tandis qu'une maison, déjà abandonnée, avait été emportée par la falaise.