BFM Business

Meilleurs aéroports: Orly et Charles-de-Gaulle en queue de classement

L'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle n'est classé qu'à la 31ème place.

L'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle n'est classé qu'à la 31ème place. - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

L'association UFC-Que-Choisir dresse le classement des meilleurs aéroports dans sa dernière étude publiée ce mardi. Orly et Charles-de-Gaulle déçoivent tandis que les aéroports français de taille moyenne s'en sortent mieux.

Des progrès évidents mais qui demeurent insuffisants. Tel est le constat délivré par l’UFC-Que-Choisir sur les aéroports français qui peinent encore à séduire les voyageurs. Dans son classement* des meilleurs aéroports de plus de 15 millions de passagers dévoilé ce mardi et dominé par Singapour (16,2/20), l’association place respectivement les deux aéroports parisiens, à savoir Paris-Orly (13,9/20) et Paris-Charles-de-Gaulle (13,7/20), à la 29e et la 31e places sur… 32.

Point positif: les deux aéroports "sont appréciés pour la qualité du téléaffichage (15,1/20)", note l’étude avant de pointer du doigt la médiocre qualité des bars et restaurants ainsi que des zones de repos qui manquent de confort.

Il y a un mois, le TOP 100 établi par Skytrax plaçait déjà l’aéroport Charles-de-Gaulle à la 32e place, entre Madrid et Barcelone. Malgré une place peu glorieuse là-encore, ce classement témoignait toutefois des efforts réalisés par le premier aéroport français en matière de qualité des services. Et pour cause, trois ans auparavant, il n’occupait que la 95e place...

Les aéroports de taille moyenne font meilleure figure

Par ailleurs, dans son classement des meilleurs aéroports de taille moyenne (entre 3 et 15 millions de passagers), l’association française cite ceux de Toulouse-Blagnac (9e), Nice-Côte d’Azur (12e), Nantes-Atlantique (13e), Lyon-Saint-Exupéry (15e) et Bordeaux-Mérignac (16e). Des aéroports "particulièrement bien notés sur le critère ‘sentiment de sécurité dans l’aéroport’ mais qui trébuchent eux aussi sur la restauration et les zones de confort", explique l’étude qui place l’aéroport de Porto en première position.

En retrait sur le critère des toilettes, l’aéroport de Marseille-Provence n’occupe de son côté que la 21e place. Une situation qui devrait évoluer après l’expérimentation prévue d’un nouveau service de nettoyage des toilettes adapté en fonction de la fréquentation en temps réel. Preuve que des initiatives sont régulièrement lancées pour améliorer la qualité des services. L’UFC-Que-Choisir salue enfin "l’aéroport de Beauvais-Tillé" qui a vu sa note passer de 11,8 à 13,1/20 en trois ans. "La plus forte progression, tous aéroports confondus".

*L'enquête a été menée par l'UFC-Que-Choisir en collaboration avec sept autres organismes consuméristes étrangers (Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Danemark, Brésil et Australie). Au total, 11.273 avis de lecteurs ont pu être exploités. Les participants pouvaient juger jusqu’à trois aéroports fréquentés au cours des douze derniers mois. 

P.L