BFM Business

Les Français bientôt interdits de voyager au sein de l'Union européenne?

Jean-Baptiste Djebbari ministre délégué aux Transports le 5 février 2021 lors d'une visite à l'aéroport de Roissy

Jean-Baptiste Djebbari ministre délégué aux Transports le 5 février 2021 lors d'une visite à l'aéroport de Roissy - GONZALO FUENTES © 2019 AFP

Sur Europe 1, le ministre délégué en charge des Transports confirme que prendre l'avion pour se rendre dans un autre pays européen est actuellement toujours possible. Mais cela pourrait ne pas durer.

Si le nouveau confinement empêche tous les Français de se rendre à plus de 10 kilomètres de chez eux (sauf motifs impérieux dont le déplacement d'enfants et sauf ce week-end de Pâques), le paradoxe veut qu'il est toujours possible de prendre un billet d'avion pour se rendre dans un autre pays européen.

Interrogé sur Europe 1 ce vendredi, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué en charge des Transports le confirme: "C'est une possibilité théorique. On peut effectivement le faire notamment avec un test PCR négatif. Mais de plus en plus de pays appliquent des restrictions, notamment des quarantaines à l'arrivée. C'est très dissuasif" comme en Italie. "En pratique, c'est très peu utilisé", affirme le ministre.

Pour autant, cette possibilité apparaît un peu comme un trou dans la raquette voire une contradiction par rapport à la volonté du gouvernement de limiter le plus possible les déplacements.

Un tour de vis supplémentaire pourrait donc être annoncé: "la question n'est pas tranchée, on va en discuter ce (vendredi) matin, une décision sera prise aujourd'hui", indique Jean-Baptiste Djebbari.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business