BFM Business

Le gotha européen au baptême du plus long tunnel ferroviaire du monde

Le 1er juin 2016, 17 ans après le premier dynamitage dans la galerie principale, le plus long tunnel ferroviaire du monde (57 km) sera inauguré officiellement en Suisse.

Le 1er juin 2016, 17 ans après le premier dynamitage dans la galerie principale, le plus long tunnel ferroviaire du monde (57 km) sera inauguré officiellement en Suisse. - AlpTransit Gotthard SA (ATG

"Plusieurs chefs d'État et de gouvernement européens participent ce mercredi 1er juin 2016 à l'inauguration du nouveau tunnel du Gothard de 57 kilomètres, creusé en Suisse. Plus de 300 trains y circuleront chaque jour en décembre 2016."

Tout le gotha européen se presse en Suisse ce 1er juin. L'inauguration en grandes pompes du tunnel ferroviaire le plus long du monde a lieu ce mercredi en présence de tous les chefs d’État ou de gouvernement des pays voisins de la Suisse, aux côtés du Conseil fédéral. François Hollande traversera le tunnel à bord d'un train inaugural. Seront aussi présents la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre italien Matteo Renzi.

L'inauguration coûtera au total 8 millions de francs suisses (7,2 millions d'euros) à la Confédération, le tunnel ayant été lui-même entièrement financé par la Suisse (cf encadré). Dans la foulée, une immense fête populaire (plus de 100.000 visiteurs attendus) sera organisée le week-end du 4 et 5 juin 2016, avec un spectacle réunissant 600 artistes.

Ses 57 kilomètres, dont le creusement à débuté en 1999 sous les Alpes , rapprocheront la mer du Nord de la Méditerranée. Il est construit, comme le tunnel sous la Manche, avec deux tubes parallèles à simple voie, reliés par des galeries transversales. Ce tunnel est dit "de base", c'est-à-dire de faible altitude, 550 mètres au maximum ici, évitant aux trains une phase d'ascension pour y accéder. Il dépasse en longueur de quelques kilomètres le tunnel japonais de Seikan (53,8 km).

Sa capacité maximale atteindra 325 trains par jour

Ce nouvel ouvrage est surtout le tronçon essentiel de la "nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes" (NLFA) qui comprend deux autres tunnels, celui du Loetschberg (inauguré en 2007) et celui du Ceneri, qui sera achevé en 2019/2020. Ce n'est qu'à cette date que le gain de temps espéré de 1 heure et 20 minutes entre Zurich et Milan sera effectif. Le trajet prendra alors 2 heures et 40 minutes au lieu de 4 heures.

L'inauguration du Gothard engagera une période d'essais d'exploitation ferroviaire. Sa véritable mise en service n'interviendra que le 11 décembre 2016. Il sera alors emprunté toutes les heures par un maximum de cinq trains de marchandises et de deux trains de voyageurs et ce, dans chaque sens, soit une capacité maximale de 325 trains. La vitesse de croisière sera de 100 km/h pour le fret et de 200 km/h pour les rames de voyageurs.

Dans le domaine du fret, les liaisons sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard seront plus nombreuses, plus rapides et plus fiables, car ne dépendant plus des aléas climatiques. Jusqu’à 260 trains de marchandises par jour pourront traverser le tunnel.

Une "aubaine pour l'Europe"

Le nouveau tunnel ferroviaire du Gothard sera une "aubaine pour l'Europe", n'a pas hésité à déclarer, la semaine précédant l'inauguration, la commissaire européenne aux Transports Violeta Bulc, pour qui "il sera un maillon essentiel pour relier Rotterdam/Anvers vers les ports de l'Adriatique".

"Le tunnel rendra le trafic nord-sud plus fluide, avec moins de pollution, nous touchons là au cœur même des objectifs de la Commission Juncker, qui en a fait ses priorités", a indiqué par ailleurs la commissaire au journal suisse Le Temps.

Le nouveau tunnel du Gothard est aussi l'aboutissement de longues tractations avec l'UE, à propos du transit à travers les Alpes suisses des poids lourds européens. L’accord prévoit l’élévation de la limite des poids lourds de 28 à 40 tonnes. En contrepartie, la Suisse peut augmenter sa redevance poids lourds.

La Suisse a financé, seule, le tunnel, grâce à différentes taxes

Le nouveau tunnel du Gothard est le tronçon essentiel de la  "nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes" (NLFA), qui comprend aussi le tunnel du Lœtschberg (achevé) et du Ceneri (en cours de construction). Le chantier du seul tunnel du Gothard aura coûté 12,4 milliards de francs suisses (11,2 milliards d'euros), pour une facture totale de 23 milliards de francs (20,8 milliards d'euros) pour la NLFA.

Un fonds assure à long terme le financement de ces ouvrages. Il est alimenté par trois sources: la redevance sur les poids lourds transitant par la Suisse (60%) instaurée en 2001, la taxe sur les carburants (10%) et la TVA (30%).

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco