BFM Business

Le forfait Navigo dézoné pour les 5 prochaines semaines

Les Franciliens peuvent profiter du dézonage estival pour aller prendre l'air en dehors de Paris

Les Franciliens peuvent profiter du dézonage estival pour aller prendre l'air en dehors de Paris - -

Comme l’année dernière, le Stif a adopté une mesure permettant aux détenteurs d’un abonnement mensuel ou annuel de se déplacer sur l’ensemble du réseau d’Ile-de-France entre le 12 juillet et le 17 août.

A compter de ce 12 juillet, et jusqu’au 18 août, les 3,2 millions de détenteurs d’un forfait mensuel ou annuel Navigo peuvent librement emprunter les transports en commun, sans tenir compte des zones de validité habituelles.

Utiliser le Pass Navigo pour ses loisirs et non plus seulement pour ses déplacements entre le domicile et le travail : voilà l’objectif poursuivi par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif). Il a ainsi adopté, pour la deuxième année consécutive, le dézonage des cartes d’abonnement au coeur de l’été.

En compensation, les voyageurs utilisant un Navigo zones 1-5 bénéficieront pour les mois de juillet et août d’une réduction de 7,5 % de leur forfait.

Un aubaine pour les sites de loisirs

Une mesure qui s’ajoute déjà au dézonage appliqué les week-ends et lors des vacances scolaires, le tout pour un coût de près de 40 millions d’euros par an. Mais le dézonage à l’année, qui lui représenterait un manque à gagner évalué entre 300 et 500 millions d’euros par an, n’est toujours pas d’actualité faute d’en avoir trouvé le financement.

Reste que les 170 jours de dézonage par an sont très appréciés des Franciliens. L’été dernier, 600.000 voyageurs en avaient profité pour se dépayser à moindre coût. La gare de Marne la Vallée–Chessy, qui donne accès à Disneyland, mais aussi Versailles avaient vu leur fréquentation augmenter.

Autres bénéficiaires, les bases de loisirs, comme celle de Torcy en Seine-et-Marne. Elle avait enregistré plus de 100.000 entrées au cours de l’été 2013, soit autant que toute l’année 2012.

Le titre de l'encadré ici

|||

Comment sont financés les transports en commun en Ile-de -France?

> Le pass navigo et l’achat des tickets ne représentent que 30,4 % des fonds

> La part des entreprises s’élève à 47%, constituée à la fois du remboursement de la moitié de l’abonnement à leurs salariés et par le paiement d’une taxe, le "versement transport" au Stif

> Les collectivités locales (Région Ile-de-France, ville de Paris, et les 7 départements franciliens) participent à hauteur de 19,8%

> Enfin les amendes à la circulation représentent 2,8% du budget

C.C.