BFM Business

La SNCF cherche des investisseurs pour Ouicar et iDVroom

La SNCF détient 75% du service de location de voitures entre particuliers Ouicar.

La SNCF détient 75% du service de location de voitures entre particuliers Ouicar. - Ouicar

Le groupe cherche à faire évoluer ses parts dans le capital de ses deux filiales. L'objectif n'est pas de se recentrer sur le rail, mais de trouver des partenaires pour affronter un marché de plus en plus concurrentiel.

En plein conflit avec les cheminots sur la réforme ferroviaire, la SNCF réfléchit déjà au coup d'après. Le groupe a mandaté la banque Rothschild pour évaluer comment elle pourrait faire évoluer ses parts dans le capital de deux de ses filiales: Ouicar et iDVroom, selon les informations des Echos.

La SNCF détient 75% des parts du service de location de voitures entre particuliers Ouicar, acquises il y a trois ans pour 28 millions d'euros. En 2013, le groupe a racheté le site 123envoiture.com, sur lequel il s'est pas appuyé pour lancer l'année suivante iDVroom, son service de covoiturage. La compagnie détient aussi des parts minoritaires dans la plateforme de VTC Allocab, dont l'évolution feraient partie du mandat de la banque Rothschild.

Trouver des partenaires pour affronter la concurrence

D'après le quotidien, la SNCF ne compte pas abandonner ses filiales. Au contraire, le groupe veut "tester le marché" pour déterminer avec quels partenaires potentiels il pourrait s'allier afin d'affronter la concurrence grandissante dans ce secteur. La stratégie de la compagnie reste la même: devenir une plateforme de mobilité globale, combinant tous les modes de transport.

La SNCF ne serait pas contre perdre le contrôle de ses filiales si un nouveau partenaire l'exige, mais refuse de les abandonner totalement, selon les informations des Echos.

J.-C.C.