BFM Business

La compagnie low cost Norwegian ne cache plus ses ambitions en Europe

Norwegian Air Shuttle a publié le mois dernier les meilleurs résultats trimestriels de son histoire: un bénéfice net de 111 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de 19% sur un an.

Norwegian Air Shuttle a publié le mois dernier les meilleurs résultats trimestriels de son histoire: un bénéfice net de 111 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de 19% sur un an. - Johan Nilsson-TT NEWS AGENCY-AFP

La compagnie aérienne à bas coût Norwegian Air Shuttle va recruter 600 pilotes en 2017, dont une moitié pour ses vols long-courrier et l'autre pour ses vols en Europe. Un mois après leur lancement, ses liaisons transatlantiques depuis Paris affichaient un taux de remplissage de 100%.

La compagnie aérienne Norwegian Air Shuttle affiche ouvertement ses ambitions sur la base de ses succès commerciaux déjà engrangés. Alors qu'elle a lancé trois lignes entre Paris-Charles de Gaulle et New York, Los Angeles et Miami/Fort Lauderdale, vols transatlantiques à bas coûts au départ de la capitale français, "c'est la première fois qu'un mois après leur lancement, de nouvelles liaisons affichent un taux de remplissage de 100%. Nous continuons d'enregistrer des moyennes de 95% à 96%, dans les deux sens", affirme Bjorn Kjos, son PDG, au Journal du dimanche (JDD).

"Les vols longue distance sont beaucoup trop chers. Nous, nous pensons que les prix bas génèrent de gros volumes et stimulent le marché. C'est mieux que les prix élevés et les petites volumes" ajoute-t-il , sûr de son fait.

Elle va recruter 600 pilotes en 2017, dont une moitié pour ses vols long-courrier et l'autre pour ses vols en Europe, annonce son PDG Bjorn Kjos, estimant attirer les pilotes grâce à une grille de salaires "compétitive".

Le PDG de Norwegian ne craint pas la future offre low cost d'Air France

La compagnie aérienne norvégienne, qui dessert aujourd'hui "450 routes" avec une flotte de 113 appareils, dispose de bases à "New York, Barcelone, Londres et Paris", qui lui permettent de "réduire les frais d'hébergement de ses équipages", selon son dirigeant.

Interrogé sur la probabilité pour Air France, de connaître le succès avec sa future offre "à coûts réduits", M. Kjos déclare : "Sincèrement, je ne vois pas comment. Créer une structure à bas coût au sein d'un groupe qui n'a pas cette philosophie est très difficile. Il y a trop d'interférences pour que cela fojnctionne". "British Airways a essayé sans succès, tout comme KLM et SAS. Personne n'a réussi à faire cohabiter des structures aussi différentes".

Norwegian Air Shuttle a publié le mois dernier les meilleurs résultats trimestriels de son histoire: un bénéfice net de 111 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de 19% sur un an.

F.Bergé