BFM Business

La Chine sauve les ventes de Volkswagen

Des ouvriers de Volkswagen travaillant dans l'usine de Chengdu

Des ouvriers de Volkswagen travaillant dans l'usine de Chengdu - Goh Chai Hin - AFP

Alors que le groupe accuse une baisse sensible de ses immatriculations sur les marchés développés, il tire son épingle du jeu en Chine grâce à une gamme adaptée et une longue présence dans l'empire du milieu.

Nouvelle progression des ventes mondiales du groupe Volkswagen, une performance obtenue essentiellement grâce à la Chine. Alors que les ventes du groupe reculent de près de 8% sur de nombreux marchés depuis l'affaire des moteurs truqués, comme les États-Unis et l'Europe, elles sont au beau fixe en Chine.

Présent depuis 1985 en Chine

La marque Volkswagen tire l'ensemble du groupe avec près de 60% des volumes réalisés par le constructeur sur le marché chinois. Ainsi, sur le seul mois d'octobre, les ventes de Volkswagen ont bondi de près de 20%, selon Reuters.

Une véritable performance pour l'entreprise. Car c'est l'un des rares constructeurs étrangers à continuer de bénéficier de la croissance du marché chinois, qui a pourtant sérieusement ralenti.

Plusieurs raisons expliquent ce succès. Déjà, la marque Volkswagen est présente en Chine depuis 1985. Surtout, elle propose des berlines moyen de gamme, comme la Jetta et la Lavida. Des voitures qui répondent aux attentes de la classe moyenne chinoise, le plus important segment de croissance du marché.

Mathieu Sévin, édité par J.M.