BFM Business

Importations d'acier et d'aluminium taxées: Toyota prévient que les voitures coûteront plus cher

Toyota s'est alarmé de "l'impact négatif" des taxes.

Toyota s'est alarmé de "l'impact négatif" des taxes. - Chandan Khanna - AFP

Le groupe automobile japonais estime que l'instauration de fortes taxes sur les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis aura nécessairement des conséquences pour les consommateurs américains.

Le géant japonais de l'automobile Toyota s'est alarmé de "l'impact négatif" de l'instauration de fortes taxes sur les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis, qui vont selon lui entraîner une hausse importante des prix des véhicules. "Plus de 90% de l'acier et de l'aluminium que nous achetons (pour le marché américain) provient des États-Unis mêmes", a souligné Toyota dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Néanmoins, la décision du gouvernement d'imposer d'importantes taxes sur l'acier et l'aluminium va avoir un impact négatif sur les constructeurs automobiles, les fournisseurs et les consommateurs en augmentant considérablement les coûts et donc les prix des voitures et camions vendus en Amérique", a dénoncé le groupe. Le constructeur japonais a vendu en 2017 plus de 2,4 millions de véhicules aux États-Unis, son premier marché.

Des tarifs douaniers de 25% et 10%

Le président américain a évoqué des tarifs douaniers de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium sans toutefois spécifier quels pays ils viseront, une menace qui a suscité des réactions indignées de ses partenaires commerciaux, de l'Union européenne au Canada. "Je les promulguerai la semaine prochaine", a affirmé le locataire de la Maison Blanche lors d'une rencontre avec des producteurs d'acier et d'aluminium américains. "Et elles seront appliquées pour longtemps", a-t-il assuré.

Cette annonce tombe mal pour les constructeurs d'automobiles, confrontés à un essoufflement du marché américain: après des années record depuis 2009, les ventes de voitures neuves ont pour la première diminué en 2017, de l'ordre de 2% à 17,23 millions d'unités. Un recul est également attendu cette année.

D. L. avec AFP