BFM Business

Elon Musk a bientôt fini de creuser son "métro" privé à Los Angeles 

C'est sur Instagram qu'Elon Musk annonce que le premier tunnel creusé par The Boring Company sous Los Angeles est achevé.

C'est sur Instagram qu'Elon Musk annonce que le premier tunnel creusé par The Boring Company sous Los Angeles est achevé. - The Boring Company

Elon Musk annonce que le premier tunnel creusé par The Boring Company sous Los Angeles est presque achevé. Ce tronçon attend d'être homologué par les autorités pour effectuer ses premiers tests de transport de passagers.

Fidèle à sa stratégie de communication, Elon Musk recourt aux réseaux sociaux pour présenter lui-même au public les grandes étapes franchies par ses différentes entreprises. Cette fois-ci, l'entrepreneur d'origine sud-africaine a publié sur Instagram une vidéo assortie d'un commentaire, pour annoncer que le premier tunnel urbain creusé par The Boring Company et son tunnelier spécifique, sous Los Angeles, était presque achevé.

Avec ce projet, Elon Musk ambitionne de lutter contre la saturation de la circulation automobile dans les grandes villes en creusant des tunnels dans lesquels des véhicules (qu'il reste à déterminer) circuleront à grande vitesse pour transporter leurs passagers.

La visite de ce premier tronçon souterrain, long de quelques centaines de mètres (pas plus!) est illustrée (cf illustration ci-dessus) par une caméra se déplaçant à grande vitesse en effectuant un trajet aller et retour sans qu'on sache (ni ne voit) quel moyen de transport est utilisé pour son déplacement.

Elon Musk précise qu'il proposera dans les prochains mois des trajets gratuits à ceux qui voudront essayer ce mode transport public dans la "cité des anges", une fois les homologations nécessaires auprès des autorités locales. La priorité sera donnée aux passagers et cyclistes, via des pods aménagés, qui pourront voyager à un prix inférieur à celui d'un ticket de bus.

À terme, The Boring Company prévoit de lancer un réseau complet de tunnels creusés sous Los Angeles.

Alors qu'aucune précision n'a jusqu'à présent été donnée sur le type de rames qui circulera dans ces tunnels ni sur les autres projets en cours, Musk dévoile sur son compte Twitter, en répondant à un internaute qui le questionne, qu'il prépare un tunnel entre Washington et New York et prévoit de débuter un autre tunnel entre Los Angeles et San Francisco, en 2019.

Le fondateur de Tesla ajoute que, pour ce projet de tracé entre les deux grands métropoles californiennes, il s'agira d'un "véritable hyperloop avec des capsules pressurisées dans des tunnels sous quasi-vide, et plus rapide qu'un avion de ligne."

Frédéric Bergé