BFM Business

Conseils beauté de la SNCF à ses employées: "accompagnement" ou "sexisme"?

Ces conseils cosmétiques ont été envoyés à tous les agents qui seront amenés à porter les nouveaux uniformes.

Ces conseils cosmétiques ont été envoyés à tous les agents qui seront amenés à porter les nouveaux uniformes. - Document SNCF - capture d'écran Twitter

Avant de révéler ses nouveaux uniformes jeudi, la SNCF a envoyé à ses employés des conseils cosmétiques. Les femmes sont invitées à adopter ces "indispensables beauté". L'entreprise explique qu'il s'agit de "conseils".

Les nouveaux uniformes de la SNCF n'ont pas encore été dévoilés, ils le seront jeudi 18 décembre, mais l'entreprise publique a déjà envoyé des "conseils beauté" à ses employés. Un tweet, depuis supprimé, d'une employée mécontente, révèle une trousse de toilette et des conseils de maquillage qui ont déplu à certains commentateurs.

"Ca va le sexisme et les injonctions, pépère? Si elles ont pas envie les contrôleuses, il se passe quoi?", commentait-elle. La SNCF, dont le compte Twitter interagit souvent avec les usagers, a préféré ne pas répondre aux internautes. Le service presse précise pour sa part que cette image est extraite d'un guide de présentation des nouveaux uniformes de 36 pages, "élaboré en concertation avec 200 agents".

Des conseils "pour le vestiaire masculin" dans le guide intégral

"Il s'agit plutôt d'accompagnement, présenté dans un esprit ludique, avec des dessins", explique la SNCF, qui ajoute: "La pratique n'est pas nouvelle, des guides similaires avaient été écrits pour les tenues précédentes".

Quant aux accusations de sexisme, le guide intégral contiendrait des conseils "pour le vestiaire masculin et féminin". Peut-être pas de trousse de toilettes pour les hommes, mais des "conseils pour porter les cheveux longs, tailler sa barbe…"

Pas questions pour la SNCF de publier ce document publiquement, puisque les nouveaux uniformes ne seront présentés au public que jeudi. 

"Une identité féminine plus marquée"

Armor Lux, l'entreprise bretonne qui se charge de produire ces tenues, explique que les 33.000 agents qui interagissent avec le public disposeront désormais d'une "tenue unique, qu'ils soient contrôleurs ou agents de gare".

Mais selon cette PME, plus connue pour avoir conçue la marinière blanche et bleue Made In France d'Arnaud Montebourg, la nouvelle tenue cherche à être "plus élégante, plus proche du prêt-à-porter que de l'uniforme". Et pour les femmes, "la nouvelle tenue a une identité féminine beaucoup plus marquée".

J.S