BFM Business

Comment Tesla veut accélérer sa production

Elon Musk compte produire au moins 80.000 voitures pour 2016

Elon Musk compte produire au moins 80.000 voitures pour 2016 - Éric Piermont - AFP

Le groupe a annoncé ce mardi 8 novembre vouloir racheter une société allemande d'ingénierie pour assurer la montée en cadence sur sa production.

Tesla se donne les moyens de ses ambitions. Ce mardi 8 novembre, le groupe américain a annoncé son intention de racheter la société allemande d'ingénierie Grohmann. Le but avéré de la manœuvre est de se renforcer pour assurer la montée en cadence de sa production.

"Plusieurs éléments très importants de la fabrication automatisée de Tesla seront conçus et produits" au siège de Grohmann à Prüm, dans l'Ouest de l'Allemagne a précisé dans un communiqué l'entreprise californienne qui vise une production de 500.000 unités à l'horizon 2018, grâce à son modèle grand public "Model 3".

Tesla a déjà reçu plus de 370.000 pré-commandes pour cette berline qui devrait être vendue quelque 35.000 dollars (soit un peu moins de 32.000 euros au taux de change actuel).

50.000 voitures produites au deuxième semestre

Tesla envisage de produire entre 80.000 et 90.000 voitures de sa gamme actuelle (les luxueux Model S et Model X) cette année, dont 50.000 au second semestre. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué. Grohmann emploie quelque 700 personnes, selon son PDG Klaus Grohmann.

"L'accord dépendra du feu vert des régulateurs, dont en Allemagne, mais nous espérons l'obtenir et boucler l'acquisition au début de l'année 2017", a indiqué Tesla, en évoquant "plus de 1.000 emplois d'ingénierie et d'employés hautement qualifiés" créés par Tesla en Allemagne "dans les deux prochaines années".

L'idée est également de faire avancer Tesla, qui pour le moment peine à assurer sa montée en cadence. Au deuxième trimestre 2016, le groupe avait ainsi raté son objectif de livraisons, ne produisant que 14.370 voitures contre 17.000 envisagées. Le groupe a toutefois redressé la barre au troisième trimestre, livrant 24.500 voitures, soit 70% de plus qu'au précédent trimestre. Ce qui explique qu'Elon Musk avait maintenu son objectif de produire 50.000 véhicules sur les six derniers mois de 2016.

Tesla se met donc en ordre de bataille pour relever son pari: passer du statut de petit producteur à celui de grand constructeur.

J.M. avec AFP