BFM Business

Chauffeur à la demande, le nouveau service de Ford qui va agacer Uber

Présenté au salon automobile de New York, ce Lincoln Navigator fait partie des véhicules qui auront dans leur offre de services l'application Lincoln Chauffeur.

Présenté au salon automobile de New York, ce Lincoln Navigator fait partie des véhicules qui auront dans leur offre de services l'application Lincoln Chauffeur. - Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Ford teste actuellement pour sa marque de luxe le service "Lincoln Chauffeur". Au lieu de compter sur Uber, Ford propose à ses clients de louer le chauffeur qui prendra le volant de leur voiture personnelle pour le même trajet.

Louer un chauffeur pour quelques heures pour conduire votre voiture, pendant que vous sortez au restaurant ou préparez vos rendez-vous, c’est ce que propose Ford avec son nouveau service, "Lincoln Chauffeur". Le constructeur américain a officialisé ce nouveau service au salon automobile de New York, où il présente également le nouveau Lincoln Navigator.

Louer un chauffeur à l'heure pour sa voiture

Dédié avant tout aux familles, ce SUV a été repensé comme un modèle de luxe, avec de nombreux services connectés embarqués et beaucoup de confort à l’intérieur. Les clients qui achètent le Navigator (ou une grande berline Lincoln) pourront disposer du service Chauffeur.

Il fonctionne comme les plateformes type Uber. Sauf que c’est la voiture du client qui sert pour la course. Seul le chauffeur est engagé pour quelques heures. Les clients peuvent réserver leur durée via une application dédiée. Lincoln offre environ 8 heures de ce service (l’équivalent de 250 dollars de prestation), le client paie ensuite 30 dollars de l’heure.

Le Lincoln Chauffeur peut aussi servir de concierge en utilisant la voiture du client pour aller faire une course ou réaliser l’entretien de la voiture. "Ces chauffeurs sont formés pour fournir un très haut niveau de service", confiait à Forbes sur le salon de New York Andrew Frick, directeur des ventes et services de Lincoln. Lincoln forme en effet en interne les chauffeurs, qui seront au service de ses clients (qu’ils soient propriétaires ou louent en longue durée leur Lincoln).

Gagner des parts de marché dans le premium

Ford essaie de regagner des parts de marché sur ce segment des grands SUV où dominent surtout des modèles comme le Cadillac Escalade ou le Lexus LX570. L'Américain veut aussi plus largement peser plus sur le segment premium, où les constructeurs allemands sont également présents aux Etats-Unis.

La marque américaine mise sur un nouveau design, déjà vu sur la berline Continental redessinée l’année dernière, mais surtout sur des services, comme Lincoln Chauffeur. Ford exploite ainsi son ADN de constructeur innovant, acquis dans la Silicon Valley depuis le milieu des années 2000. Selon les chiffres du cabinet Inovev, Lincoln ne représentait que 1,25% des ventes de véhicules premium dans le monde en 2016, avec seulement 130.000 voitures vendues. Loin donc des deux marques dominantes sur ce segment: Mercedes (22% des ventes) et BMW (21%).

Pauline Ducamp