BFM Business

BMW confirme sa suprématie dans les véhicules haut de gamme

BMW cartonne avec sa sportive hybride rechargeable lancée cet été, la i8.

BMW cartonne avec sa sportive hybride rechargeable lancée cet été, la i8. - David Mc New - Getty Images - AFP

Le constructeur automobile bavarois a signé une année record en 2014, en écoulant plus de 1,81 million de véhicules. Audi et Mercedes-Benz, ses principaux concurrents, ont eu aussi enregistré des performances en hausse.

Les constructeurs allemands continuent de dominer le segment des véhicules haut de gamme. BMW est resté le maître incontesté du haut de gamme en 2014, en écoulant 1,81 million de voitures dans le monde, selon des chiffres publiés vendredi 9 janvier.

Audi a pour sa part écoulé 1,74 million de voitures et enfin Mercedes-Benz (groupe Daimler) 1,65 million. C'est d'ailleurs ce dernier qui a signé la plus forte progression en 2014 (+13% contre +10,5% pour Audi et +9,5% pour BMW), signe qu'un rattrapage est en train de s'opérer. Car Mercedes-Benz a dominé le marché jusqu'en 2005, année où BMW lui est passé devant.

"Nous avons connu les meilleures ventes de l'histoire de l'entreprise, ce qui montre que notre offensive produits porte ses fruits", a estimé dans un communiqué le patron de Daimler, Dieter Zetsche.

Une forte demande en Chine et aux Etats-Unis

Très présents hors d'Allemagne, les trois fabricants ont profité du rebond de plusieurs marchés européens tout comme du dynamisme de la demande en Chine et aux Etats-Unis. Le groupe BMW, soucieux de maintenir un équilibre entre ses principaux marchés, a vu ses ventes de voitures (BMW, Mini et Rolls-Royce) croître à la fois en Europe (6%) - en particulier au Royaume-Uni-, en Amérique du Nord (+4%) et en Asie (+14%). La première voiture 100% électrique de la marque à l'hélice, la BMW i3, s'est vendue à 16.052 unités en 2014 et la sportive hybride rechargeable i8, lancée à l'été, à 1.741 unités.

Un ralentissement annoncé dès 2015

Audi et Mercedes aussi ont enregistré de solides hausses sur tous les grands marchés: respectivement +4% et +9% en Europe, +15% et +6% aux Etats-Unis et +18% et +29% en Chine. La marque aux anneaux conserve la pole position dans le haut de gamme en Chine, devant BMW, et se targue d'être le premier constructeur du segment à y avoir vendu plus d'un demi-million de voitures en un an. Mercedes a connu un bond spectaculaire dans ce pays, où la marque a longtemps été à la traîne face à ses concurrents. La Chine, premier marché automobile au monde, est pour la première fois devenue le deuxième débouché de la marque à l'étoile derrière les USA, détrônant l'Allemagne.

La croissance fulgurante enregistrée par les constructeurs ces dernières années devrait toutefois progressivement ralentir. Le patron de BMW avait ainsi prévenu en novembre que les forts taux de croissance enregistrés en Chine allaient se "normaliser" à l'avenir. Néanmoins, la concurrence devrait rester féroce entre les trois seigneurs de la voiture haut de gamme, qui ambitionnent tous d'être numéro un du segment en 2020.

C.C avec AFP