BFM Business

Aviation : Bernard Decré à la recherche de l’Oiseau blanc

BFM Business
C’est l’une des grandes énigmes de l’histoire de l’aviation. Qu’est devenu l’Oiseau blanc, l’avion des Français Charles Nungesser et François Coli, disparu en 1927 ? Ce week-end, une expédition part à la recherche de l’épave au sud de Saint-Pierre-et-Miquelon. Celle-ci pourrait bouleverser la version officielle selon laquelle c’est l’Américain Lindbergh qui a traversé l’Atlantique Nord le premier.

Paris, le 8 mai 1927. Les Français Charles Nungesser et François Coli décollent à bord de l’Oiseau Blanc. Leur but : rallier New York, sans escale, par la voie des airs. Mais ils ne verront jamais la grosse pomme. Car très vite, on perd la trace de l’appareil et de son équipage. Finalement, l’histoire trouve son héros en la personne de Charles Lindbergh. Treize jours plus tard, l’Américain fait le trajet en sens inverse.

Seulement voilà, certains éléments accréditent aujourd’hui une nouvelle thèse : les Français auraient bel et bien traversé l’Atlantique Nord les premiers. Les réservoirs à sec, ils se seraient crashés au large de Saint-Pierre-et-Miquelon. Des ailes d’avions retrouvées sur les lieux viennent appuyer les témoignages d’époque.

Révolutionner l’histoire de l’aviation

-
- © -

Le 10 juin, Bernard Decré prendra la tête d’une nouvelle expédition pour explorer les profondeurs de l’archipel. Grâce à un sonar et un magnétomètre, qui détecte les métaux, il espère retrouver quelques débris comme le moteur et l’hélice de l’avion.

Un travail de fourmi mais une mission qui en vaut la peine : elle pourrait révolutionner l’histoire de l’aviation. Et prouver que les Français étaient à deux doigts de réussir leur pari.