BFM Business

Alstom publie de très bons résultats, un mois après Belfort

Alstom retrouve le chemin des bénéfices au premier semestre

Alstom retrouve le chemin des bénéfices au premier semestre - AFP

Dans la tourmente un mois après l'affaire du sauvetage du site de Belfort, Alstom a publié d'excellents résultats financiers et a confirmé ses objectifs 2020.

Alstom retrouve le sourire. Plus d’un mois après la crise du site de Belfort, le groupe ferroviaire a publié d’excellents résultats financiers au cours du premier semestre. Entre le 1er avril et le 30 septembre 2016, son chiffre d’affaires a augmenté de 8% (7% à périmètre et taux de change constants), à 3,6 milliards d’euros tandis que son résultat d’exploitation ajusté est passé de 167 millions d’euros à 200 millions d’euros, représentant une croissance de 20%, et une marge de 5,6%.

Pour Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur général de la société, cette performance s’explique par une activité commerciale "très dynamique avec notamment l’enregistrement de contrats pour la nouvelle génération de trains à grande vitesse aux États-Unis et l’extension du système de métro de Dubaï." Ces deux commandes, de respectivement 1,8 et 1,3 milliard d’euros, pourraient être suivies par le méga-contrat de la RATP de 3,7 milliards d’euros, portant sur la livraison de 271 RER.

Alstom retrouve le chemin des bénéfices

Fort de ce succès commercial, le groupe a enregistré un carnet de commandes record de 33,6 milliards d’euros à fin septembre. Mais il a surtout retrouvé le chemin des bénéfices au premier semestre, affichant un gain de 128 millions d’euros (contre une perte de 57 millions un an plus tôt). Des résultats qui "démontrent le succès de la stratégie d’Alstom", se félicite Henri Poupart-Lafarge. Sur les trois prochaines années, Alstom anticipe toujours une croissance organique de 5% par an et estime que la marge d’exploitation ajustée devrait, quant à elle, atteindre environ 7% en 2020 "tirée par le volume, le mix produit et les impacts des actions d'excellence opérationnelle."

En Bourse, les investisseurs ont salué ces résultats puisque le groupe s’affichait parmi les plus fortes hausses du SRD ce mercredi matin, gagnant plus de 6% à un peu plus de 25 euros.

S.B.