BFM Business

Airbus confronté aux doutes de ses meilleurs clients

Emirates Airlines pourrait se rabattre sur des A380 classiques.

Emirates Airlines pourrait se rabattre sur des A380 classiques. - AFP - Georges Gobet

"Qatar Airways a annulé ce vendredi sa première commande de l'A320neo. De son côté, la compagnie Emirates Airlines a mis fin aux négociations sur l'A380neo."

Ce vendredi a été une journée difficile pour Airbus. Coup sur coup, la compagnie a subi deux annulations de commandes de la part de deux compagnies aériennes figurant parmi ses meilleurs clients.

Dans la matinée d’abord, le président d’Emirates Airlines a déclaré que les discussions avec le constructeur avaient "en quelque sorte expiré" au sujet de l’A380neo. La compagnie pourrait se reporter sur des A380 classiques. Le 10 mai dernier, son président Tim Clark avait déclaré qu’Emirates commanderait davantage d’exemplaires de ce modèle si le constructeur européen décidait de ne pas lancer l’A380neo.

Cinq avions de retard

À la mi-journée ensuite, un autre client important d’Airbus, Qatar Airways, a carrément annulé sa première commande de l’A320neo. Par ailleurs, les discussions sur les compensations liées aux retards de livraison d’A320neo sont dans l’impasse.

"Nous avons cinq avions de retard pour cet été. C'est pour cela que nous haussons le ton, parce que cela a un énorme impact sur mon résultat net", a déclaré le patron de Qatar Airways, Akbar al Baker, lors de l'assemblée générale de l'Association internationale du transport aérien (Iata) à Dublin.

Le directeur général de la compagnie est toutefois optimiste pour la suite des livraisons. Il a assuré ce vendredi 3 juin 2016 s'attendre à ce qu’Airbus reste en mesure de livrer à la compagnie 10 exemplaires de l'A350 cette année, conformément à ses engagements.

A.R.