BFM Business

Airbus a enregistré 892 commandes à la fin juillet

La filiale d'EADS n'avait enregistré que 833 commandes nettes en 2012.

La filiale d'EADS n'avait enregistré que 833 commandes nettes en 2012. - -

L'avionneur européen a engrangé 892 commandes nettes sur les sept premiers mois de l'année, selon des chiffres publiés ce mardi 6 août par la filiale d'EADS. En termes de résultats commerciaux, l'avionneur a déjà fait mieux que l'année dernière.

En seulement sept mois, Airbus a déjà fait mieux que l'année dernière. Après un bon millésime au Salon du Bourget, en juin, qui lui a permis d'engranger 241 commandes, l'avionneur européen affiche ainsi de solides chiffres commerciaux.

Selon les données publiées ce mardi 6 août par l'entreprise, Airbus comptait, à la fin juillet, 932 commandes brutes. En tenant compte de 40 annulations, le nombre de commandes nettes s'élève à 892.

Ces chiffres sont déjà meilleurs que ceux de l'année passée. Pour 2012, Airbus avait, en effet, enregistré 914 commandes brutes et 833 commandes nettes.

Commande "historique" de Lion Air

Certes, le salon du Bourget où Airbus fait traditionnellement le plein de commandes, n'avait pas eu lieu l'année dernière. Le gros salon de 2012 était celui de Farnborough, où Airbus n'avait obtenu que 115 commandes.

De plus, 2013 a été marquée par la méga commande passée par la compagnie indonésienne Lion Air, qualifiée de "contrat historique" par François Hollande lui-même. 234 appareils (169 A320 et 65 A321) sont ainsi venues grossir le carnet de commandes. Pour mémoire, début 2013, Airbus visait un objectif "prudent" de 700 commandes brutes. Un objectif qu'il a ainsi largement dépassé.

Concernant les livraisons, elles se sont élevées à 347 à fin juillet, alors qu'Airbus veut dépasser les 600 pour l'ensemble de l'année. Ces livraisons sont un sujet de préoccupation pour l'avionneur, qui cherche actuellement à augmenter la cadence de ses chaînes de production pour faire face à son colossal carnet de commandes.

Julien Marion